Guerre civile des Jedi

De Jediwar.


La "Guerre civile des Jedi" raconte les évènements de Jediwar et par conséquent réinvente l'histoire. Cette partie fait néanmoins suite à la Chronologie plus officielle. Chaque bataille représente une ou plusieurs parties se déroulant sur diverses planètes


Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine...

Plusieurs millénaires avant l'avènement de l'Empire Galactique de Dark Sidious, la République Galactique venait tout juste de remporter les Guerres Mandaloriennes au terme de la terrible bataille de Malachor V. Fragile, n'aspirant plus qu'à se ressourcer et profiter de la paix établie, elle est perturbée par une nouvelle menace surgissant sans crier gare : L'Empire Sith de Dark Revan.



Sommaire

Bataille de Telos IV: 3959 Av BY, 7ème mois - 1er jour - 7h00 AM [Parties 1 et 2]

wiki‎

Dans la Bordure Extérieure, Telos IV, paisible planète agricole abritant une Enclave Jedi secrète, attire l'attention de Dark Revan. Le maître Sith décide d'envoyer ses troupes pour rallier, ou exterminer, les Jedi qui s'y trouvent. Dark Nihilus réussit à détruire l'armée de la République en poste sur la planète mais sans découvrir la position de l'enclave où se trouve le maître Jedi Atris. La planète est bombardée pour empêcher sa réutilisation par les Jedi.

Détails des combats et vues satellites




Bataille de Bonadan: 3959 Av BY, 7ème mois - 10ème jour - 7h00 AM [Parties 3 et 4]

wiki‎‎

Grâce à la conquête de Telos IV, Dark Revan peut attaquer les principales voies commerciales de la République. Il choisit Bonadan pour ses industries lourdes et d'armements. Les Jedi font preuve d'ingéniosité pour contourner les forces Sith et les obligent ainsi à diviser temporairement leurs forces. Néanmoins les Sith retournent cette stratégie contre les Jedi en se concentrant sur l'hôpital du Mont Uruk, base de départ des groupes Jedi. Sa capture ainsi que la neutralisation de Carth Onasi marque le début de l'assaut final sur le QG républicain et la débâcle des troupes. Les combats continuent alors dans les quartiers de la ville-QG Républicaine. Résistant par petits groupes, les soldats républicains blessent gravement Dark Nihilus et Saul Karath. Cet acte héroïque hâte la fureur des Sith qui débordent les défenses républicaines, sonnant le retrait des troupes Républicaines.

Détails des combats et vues satellites


Bataille d'Alzoc III: 3959 Av BY, 7ème mois - 20ème jour - 7h00 AM [Parties 5, 6, 7 et 8]

wiki‎

Rasséréné par ses succès, Dark Revan donne à Dark Nihilus un groupe expéditionnaire pour envahir la planète gelée Alzoc III. Sur place, Nihilus découvre un réseau de souterrains qui abrite une base secrète de la République. Les Jedi, aidés des Mandaloriens, utilisent les souterrains pour briser l'avancée Sith, et les contraignent à un repli massif. Mais ce n’était là que la première vague d’assaut ! Saul Karath et des troupes fraîches débarquent sur Alzoc III. Les combats à découverts sont difficiles. Atris est grièvement blessée lors d’un assaut sur Vermund et, écrasés par la puissance de feu impériale, les avants postes républicains sont abandonnés. Trop confiant, Saul décide de concentrer ses troupes sur l’attaque de la base secrète, mais des commandos républicains réussissent à s’infiltrer dans les bases arrière Sith, sabotent les cellules d’énergie et détruisent le poste de commandement. Blessé et privé de ressources, Saul Karath est contraint d'ordonner l'évacuation de la planète.

Détails des combats et vues satellites


2ème bataille de Bonadan: 3959 Av BY, 7ème mois - 30ème jour - 5h00 AM

wiki‎

Au terme de l’éprouvante bataille d’Alzoc III, l’armée républicaine a réussi pour la première fois à stopper la progression des troupes impériales. L’état-major républicain décide de pousser rapidement l’avantage et envoie un contingent sur Bonadan. Mission : couper l’approvisionnement logistique de l’armée impériale en détruisant les usines de production d’armement et les astroports. Prévenu par ses espions, Dark Revan déploie en urgence des renforts pour défendre ces infrastructures vitales. La souricière est tendue, l’assaut débute… Malgré de nombreux mouvements de forces de part et d'autre, aucun camp ne prend un réel avantage. Les combats ne restent pas moins violent, Carth est grièvement blessé au cours de l'un d'eux, les combats s'enlisent...

Détails des combats et vues satellites


Bataille de Tatooine: 3959 Av BY, 8ème mois - 2ème jour - 21h00

wiki‎

Parallèlement aux combats de Bonadan, Dark Revan déclenche une nouvelle offensive sur un monde jusque la épargné: Tatooine. Nihilus redéploie donc ses forces afin de diriger lui même cette nouvelle offensive. Informée de l'attaque, la République décide d'un retrait en sécurité de Bonadan, préférant défendre un monde encore libre que de libérer un monde déjà occupé. Malheureusement pour la République, Nihilus réussit à concentrer des forces d'élites pour cet assaut. Malgré une tentative stratégique osée pour venir à bout des forces Sith, la République ne parvient pas à repousser les armées du Seigneur Noir en marche dans les canyons. Atris et Carth sont grièvement blessés à deux reprises et décident d'un replis vers des territoires plus favorables. Repliée sur le site d'atterrissage de Gafsaa, la République contre attaque dans les plaines arides du Jundland vers le bastion Sith situé dans le canyon du Beggar. Avec les souterrains et les plateaux en nombre, la situation tourne vite à l'enlisement. Une guerre d'usure s'installe donc avec comme but pour chaque camp de détruire le ravitaillement de l'adversaire. La République s'épuise à ce jeu plus vite que son ennemi Sith et résiste grâce à des bastions fortement défendus notamment à proximité de la citadelle Hutt. Sans victoire totale de l'empire Sith, la République décide néanmoins d'abandonner pour l'heure le sol de Tatooine et de se replier dans la bordure intérieure

Détails des combats et vues satellites


2ème Bataille d'Alzoc 3: 3959 Av BY, moi 8 - jour 12 - 5h32

wiki‎

Tatooine perdue, la République regroupa ses moyens dans la bordure intérieure. Profitant de sa lancée, Dark Nihilus lança une offensive sur Alzoc III afin de la reconquérir. Atris se lança alors à la poursuite de l'armée Sith afin de l'empêcher de s'emparer de cette planète qui avait déjà été ravagée une première fois par la guerre. La saison hivernale en place, les combats à venir sur cette planète risque fort d'être très intenses pour les hommes...

L'issue de la bataille fut longtemps indécise, les troupes des deux forces en présence étant dans un premier temps équilibrées. La zone montagneuse fut le lieu de l'offensive de la république qui échoua à proximité de la zone atterrissage Sith. La contre offensive qui suivit fut fatale à la république. Les troupes Sith parvenant même a occuper les zones d'embarquement républicaines proches de la zone atterrissage. Atris blessée pendant les combat fut contrainte d'ordonner le replis des troupes républicaines.

Détails des combats et vues satellites


2ème Bataille de Telos: , An 3959 Av BY, mois 8 - jour 28 - 3h38

wiki‎

Pratiquement deux mois après la bataille de Télos, cette planète occupée par les Sith semble être le nouvel objectif des troupes républicaines. L'état major républicain ayant appris récemment l'existence de groupes de croisés mandaloriens y voit un point faible dans le dispositif de Dark Revan. Ce dernier initiateur de la défaite mandalorienne de Malachor V attire la haine et la vengeance des survivants. Atris entraine donc ses troupes dans un débarquement sur la zone littorale croyant avoir un nouvel allié pour lutter contre l'Empire Sith... Quel sera l'issue de cette bataille. Les croisés mandaloriens verront ils dans l'armée de la République un libérateur et un allié...? Voudront ils se mêler de nouveau aux combats galactiques...? Les combats furent âpres et chacun essaya d'impressionner les soldats en armure. Les Sith tentèrent ainsi une opération en territoire ennemi pour changer le cours de la bataille alors que les républicains s’attaquèrent à Saul Karath, icône de l’Armée Sith. Les mandaloriens tentèrent de communiquer vers l'extérieur du système via des émetteurs Hi tech contrebandiers et utilisèrent une artillerie lourde trés puissante pour défendre leurs différents campements. Aucune de ces tentatives n’aboutit et la République emporta de peu cette bataille.

Détails des combats et vues satellites


2ème Bataille de Tatooine: , An 3959 Av BY, mois 9 - jour 6 - 13h55

wiki‎

Encouragée par cette victoire, la Générale Atris décida de rassembler des troupes pour reprendre Tatooine, planète qu’elle avait été contrainte d’abandonner à l’armée Sith. Cependant, le seigneur Nihilius avait lui aussi rejoint la planète sentant que la Force l’appelait dans ce désert. Les deux armées allaient donc s’affronter sur cette planète où les conditions les plus extrêmes allaient repousser chaque soldat dans ses retranchements.

Le contact entre les deux armées eu lieu entre Tusken et Mos Espa, l'empire Sith contrôlant le premier. Aux premières heures des combats, un détachement mandalorien se mêla aux combats avant de quitter la planète hâtivement sans plus d'explications. Après une prise de contact assez équilibrée, les combats tournèrent à l'avantage des forces républicaines notamment sur le plateau au centre de la zone de combat.

Dans la zone de combat nord, les forces Sith mobilisèrent de lourd détachements qui associés à une stratégie défensive des troupes républicaines locales provoqua un enlisement du front tournant à l'avantage des Sith sans pour autant réussir à percer les lignes.

Les combats du sud furent beaucoup plus dynamiques et après une offensive éclair Sith mettant à mal les troupes républicaines. Ces dernières profitant de renforts et du départ des commandos mandaloriens réussirent à contre attaquer massivement mettant à mal les défenses Sith déjà trés occupée sur le plateau.

La bataille se joua au centre, sur le plateau, ou la République positionna ses forces offensives. L'empire Sith, malgré une défense acharnée ne réussis jamais à enrayer l'avancée républicaine. Malgré tout, le front se stabilisa à proximité des camps d'entrainements et du bastion Sith. Il fallu une action éclair à travers les lignes pour que les commandos républicains puissent s'infiltrer dans le bastion et en prendre le contrôle.

Sentant ses troupes en danger sans ravitaillement, ni base arrière, Dark Nihilus ordonna le replis de ses éléments de Tatooine.

Détails des combats et vues satellites


3ème Bataille d'Alzoc 3: 3959 Av BY, moi 9 - jour 13 - 17h46 (En cours)

wiki‎
Tatooine revenant sous contrôle républicain, la majeure partie des forces des deux camps quitte la planète vers les bastions respectifs. En chemin, des informations cryptées en provenance de la planète glacée Alzoc 3 arrivèrent, faisant état d'une reprise des hostilités. Il y a un mois, Atris et Nihilus s'affrontaient déjà sur la glace d'Alzoc et la bataille tourna en faveur de l'armée Sith. Le rapport sur des insurrections était trop beau pour Atris qui voyait la l'opportunité de reprendre Alzoc aux mains des Sith. La dynamique de victoires de la république du dernier mois encouragea le Chancelier suprême et l'Ordre Jedi a intervenir à nouveau sur Alzoc 3. Confiante, avec un moral au plus haut, l'armée républicaine commandée par Atris débarqua donc sur Alzoc 3. Dark Revan ne pouvait se résoudre à perdre également Alzooc 3 et ordonna à son général d'intervenir au plus tôt sur zone. De son coté Dark Nihilus parvient à motiver ses troupes au sol grâce au renfort de son armée motivée par l'esprit de vengeance et haine nourris par le coté obscur de la Force. Les deux armées entrèrent en contact à proximité de Malnèbre et de Sulnida...

Il n'y eu pas de round d'observation, peu après le débarquement, Saul Karath et Dark Nihilus furent grièvement blessés et furent obligés de se replier quelques heures pour récupérer. La république Galactique marqua le moral des Sith dès le début de la bataille, ce qui aurait pu les décourager, ne fit que motiver leurs actes. Sur les fronts, l'ouest semblait équilibré mais englué dans une guerre de tranchée, la zone centrale bascula rapidement à l'avantage de la république, mais l'Est de la zone allait devenir la clé de la bataille. L'Empire Sith y déploya des troupes d'élites dans l'ombre... Une partie des renforts républicains se perdirent dans une brève tempête de neige... les Sith passèrent à l'offensive avec des troupes prépositionnées. Rapidement le front fut enfoncé et les bastions tombèrent les uns après les autres malgré des forces en provenance du centre en renfort. l'Offensive éclaire Sith fut arrêtée à l'entrée de la zone de parachutage. Malgré une défense acharnée de deux jours de l'armée républicaine, l'armée Sith mis toutes ses forces dans l'assaut et finalement des seigneurs Sith réussirent à s’infiltrer dans la capitale pour en prendre finalement le contrôle. Le timing fut serré car dans la même temps, la république avait lancé le même style d'opération sur le bastion Sith laissé sans défense. Forjdhal tomba lorsque les premiers Jedi entrèrent dans l'antre des Sith.

Poursuite de la Bataille d'Alzoc 3 : An 3959 Av BY, mois 9 - jour 20 - 5h52

Peu après la chute de Forjdhal, les troupes républicaines se regroupèrent vers le lac d'Azoora, bastion républicain à proximité d'une grande plaine. Atris ne voulait pas abandonner Alzoc, l'armée républicaine s'était fait prendre de vitesse mais n'est pas en déroute. L'état major décida donc de contre attaquer faisant croire à un ré embarquement. Les Sith lancés à la poursuite d'Atris furent désemparées par le brut changement de dispositif arrivé au lac d'Azoora. Dark nihilus préféra calmer le jeu et réorganiser ses éléments pour faire de nouveau face à la Jedi et son armée. Il choisit le Alzera pour établir son QG. L'affrontement est imminent et le relief ne pourra pas jouer de mauvaise surprise. La plaine de Hifia va sombrer dans le chaos...


Outils personnels